Slava Kazykin - chanteur, compositeur, clarinettiste et saxophoniste

 

           Lyre d'Ukraine

           

 

Accueil

 

Mp3 à télécharger

 

Discographie

 

Partitions

 

Dossier de presse

 

Video et audio archives

 

Contact

 

Autour d'un Piano - Festival musical de la Bernerie en Retz

Autour d'un Piano

Festival musical de la

Bernerie en Retz

Ouest-France / Pays de la Loire / Nantes / Pornic /11-01-2010

Pornic joue la rupture pour l'exercice des voeux - Pornic


Slava Kazykin - Ludmila Zaitseva

La ville de Pornic a entièrement renouvelé la formule de son rendez-vous annuel avec la population. A la place des discours, un jeu de questions-réponses pour les voeux 2010.

On avait annoncé une surprise pour la cérémonie des voeux 2010. On n'a pas été déçu ! Point de discours longs et fastidieux préparés à l'avance et lus par les différents intervenants, du représentant du conseil municipal enfants jusqu'à celui du député-maire Philippe Boënnec. Seul le conseiller général du canton Patrick Girard a dérogé à la nouvelle règle.

La municipalité a voulu rendre dynamique cette cérémonie en initiant une forme de dialogue population-conseillers. Pour cela, des adjoints et le maire avaient choisi quelques habitants qui devaient « préparer » des questions destinées à être lues publiquement. A charge pour l'adjoint concerné par le sujet, d'y répondre d'une façon claire. Un dialogue orchestré auquel seuls les élus de la majorité participaient !

Décor

La population assise dans la salle, les élus sur la scène richement décorée. Beaucoup de fleurs et végétaux. Six drapeaux flottaient, le Français, celui du Pays de Retz, ceux de Pornic, de l'Espagne (Baïona jumelée à Pornic), de l'Angleterre (Newby ville jumelle) et de l'Allemagne (Linz ville jumelle). Un diaporama défilait en boucle au moment des interruptions, présentant les événements marquants de la ville. Des diplômes et médailles étaient mis en valeur sur le devant de la scène, rappelant les prix honorifiques glanés par Pornic : « ville la plus sportive de la région Pays de la Loire », « prix des plus belles entrées de ville de France » et « prix national Marianne d'or pour l'environnement et développement durable ».

Mais la plus grande nouveauté, c'était la participation des professeurs de l'école de musique et non plus de l'harmonie municipale, pour ponctuer par des aubades musicales les transitions de la cérémonie.

Ambiance

Le préposé à l'éclairage veillait sur le déroulement de la cérémonie en consultant avec attention son chrono. En effet, la lumière était assez intense aux moments des interventions. Puis, quand celles-ci semblaient « traîner », l'intensité lumineuse se mettait à baisser, comme un rappel à l'ordre !

Jean-Michel Brard, le premier adjoint s'était donné la mission d'amuseur. Ainsi, à propos de Florent, l'un des habitants invités à poser une question : « C'est un jeune ! La preuve, il a le même âge que moi ! » Et l'élu de poursuivre, en attirant, cette fois l'attention sur un éventuel embonpoint : « Vous savez, cette grande manifestation sportive Courir à Pornic ? Je n'y participe pas. Regardez-moi ! » Il a eu le mérite de faire rire la salle.

Bouquet final

Invité par Philippe Boënnec, en guise de bouquet final de la cérémonie, Slava Kazykin, saxophoniste au talent mondialement reconnu, a offert une prestation époustouflante de virtuosité et de sensibilité à un public subjugué. Combien de notes soufflées à la seconde ? Slava a été acclamé debout !


Ouest-France / Pays de la Loire / Nantes / La Bernerie-en-Retz /09-01-2010

Svetlana Kazykina, professeur de piano à 20 ans - La Bernerie-en-Retz


Svetlana Kazykina

Portrait

Svetlana Kazykina, jeune professeure de piano.

Le 27 janvier prochain, Svetlana Kazykina aura 20 ans. Cette jeune pianiste devient, pour la première fois, professeure de piano à l'école de musique de La Bernerie. Elle a en charge 29 élèves, « âgés de 7 à 16 ans, plus trois adultes. » Pour cette année, son projet est de réaliser un concert lecture autour de Chopin, « si possible, en avril ou mai 2010. »

Svetlana, née à Kiev, est arrivée en France à l'âge de 8 ans, avec ses parents. Toute la famille est devenue française.

Désirant faire carrière dans le piano, elle suit une classe aménagée à domicile, lui permettant d'entrer en classe de conservatoire. Pendant six ans, Ludovic Frochot est son professeur en classe classique ; Jean-Marie Bellec en classe de jazz.

À 17 ans, elle rentre, après examen d'aptitude, en terminale au lycée Clemenceau de Nantes. Elle y obtient son baccalauréat, série F 11 (techniques musiques et danses), avec mention bien.

Dans le même temps, elle obtient une médaille d'or au conservatoire de Nantes, en piano. Elle participe aussi au concours international de Brest où, chaque année, une cinquantaine de candidats rivalise de virtuosité. Elle en est déclarée lauréate. Elle donne de nombreux concerts, seule au piano, en musique de chambre ou dans différents ensembles musicaux...


Ouest-France / Pays de la Loire / La Baule-Escoublac / Pornichet 

vendredi 04 décembre 2009 

Classique et jazz avec le Pornic sax

quatuor, dimanche - Pornichet

 


Pornic Sax Quatuor

Dans le cadre du Téléthon, le Pornic sax quatuor donne un concert à l'église Notre-Dame-des-Dunes, dimanche. Slava Kazykin, musicien virtuose, professeur de saxophone et clarinette dans les écoles de musique de Pontchâteau et de Pornic et lauréat de nombreux concours internationaux, dirige le groupe. Le programme de ce concert est composé du premier quatuor écrit pour saxophone de Jean-Baptiste Singelé (1857) et de la Suite Hellénique de Pablo Iturralde. Un pot-pourri de musique classique et romantique sera également interprété : Bach, Haendel, Albinoni, Brahms... Ainsi que quelques morceaux de jazz et de musique traditionnelle de l'Europe de l'Est.

Dimanche 6 décembre, à 16 h, église Notre-Dame-des-Dunes, participation minimum : 5 €.


Ouest-France / Pays de la Loire / Saint-Nazaire / Archives du vendredi 20-11-2009

Ludmila Zaitseva en concert au Carré d'Argent - Saint-Nazaire

vendredi 20 novembre 2009

Ludmila Zaitseva en concert au Carré d'Argent 

Après le concert avec le clarinettiste et saxophoniste Slava Kazykin, Ludmila Zaitseva fait son retour à Pontchâteau en soliste avec un récital de piano composé doeuvres de Frédéric Chopin (ballades, impromptus, valses) à l'occasion d'un concert donné le 13 décembre, à 16 h, salle du Carré d'Argent.

Issue du conservatoire de Kiev (premier prix), Ludmila est lauréate du concours Concerts de Chopin (Kiev, Ukraine). En prélude aux Folles journées à Nantes, les mélomanes du territoire intercommunal ainsi que des alentours auront la possibilité de découvrir ou redécouvrir le génie de Frédéric Chopin avec l'extraordinaire interprétation de Ludmila Zaitseva.

Dimanche 13 décembre, à 16 h, au Carré d'Argent, à Pontchâteau. Entrée gratuite. Réservations possibles dès à présent au Carré d'argent.


Rencontre avec Slava Kazykin, professeur et musicien


mercredi 27 mai 2009

Journal Ouest-France du mercredi 27 mai 2009

Slava Kazykin ovationné, 1 215 € pour les Resto

Slava Kazykin et les élèves

Slava Kazykin (à gauche) prend un immense plaisir à jouer avec ses élèves saxophonistes, tous musiciens de talent.


Exceptionnel et très grand succès le concert offert aux Restos du Coeur par Slava Kazykin, saxophoniste virtuose et toute son équipe de saxophonistes de l'école de musique de Pornic, accompagnés d'élèves de l'école de La Bernerie et de l'organiste Roger Martin. Si les musiciens ont fait don de leur art, le public très nombreux (plus de 300 mélomanes) a fait preuve d'une grande générosité en mettant dans les corbeilles de la quête une somme de 1 215 €. Les musiciens de grand talent ont été chaleureusement applaudis. Quant au couple Kazykin, Slava et la grande pianiste Ludmilla, tous deux lauréats de grands concours nationaux et internationaux, ils ont été incroyablement ovationnés par un public totalement conquis qui, debout, les a applaudis pendant plus de 5 minutes.

Jean Vigouroux, le responsable des Restos du Coeur, très touché par la rare qualité du concert, a aussi été très ému par la générosité des mélomanes qui permettra de mieux venir en aide aux personnes en difficulté.


Journal Ouest-France du mercredi 20 mai 2009

Slava Kazykin, le virtuose du saxo au grand coeur

Slava Kazykin

Slava Kazykin se prépare pour le concert qu'il donnera ce dimanche, à Pornic, dont le profit ira aux Restos du Coeur.


Ce saxophoniste, d'origine ukrainienne, enseigne à l'école de musique de Pornic. Il offre un concert exceptionnel, dimanche 24 mai, au profit des Restos du Coeur.

Portrait

Slava Kazykin, saxophoniste et professeur à l'école de musique de Pornic. Il sera en concert dimanche 24 mai.

L'école municipale de musique de Pornic compte dans ses rangs une perle rare. Depuis douze ans, Slava Kazykin, 40 ans, d'origine ukrainienne, y exerce le métier de professeur de saxophone. Ce pédagogue talentueux est aussi un musicien virtuose. Il a cumulé de très nombreuses distinctions nationales et internationales. Compositeur original, il a déjà sorti dix CD.

Slava est né à Kiev, « en URSS », comme il aime à le rappeler. Tout enfant, il a été plongé dans l'univers musical. « J'ai fait mes principales études de musique au conservatoire Tchaïkovski et, à 18 ans, j'ai gagné le premier prix du conservatoire de Kiev. » En 1996, c'est le départ pour la France. « Au conservatoire de Nantes, j'ai amélioré ma pratique de la clarinette et du saxo, et obtenu une médaille d'or. » Une grande aventure musicale s'ouvre alors, de premier prix en premier prix. Dont « la place de lauréat à 18 ans au concours musical de l'Ukraine. Et à 20 ans, c'était ma plus grande joie, j'ai remporté à Angers le prix special "Selmer" avec le Kiev Sax Quartet au congrès mondial du saxo. J'ai donné plus de 400 concerts dans le monde, en Espagne, en Argentine, en Russie... »

De multiples dons

Slava Kazykin est aussi un professeur émérite : « J'ai formé mes élèves avec passion et rigueur. Sept d'entre eux ont remporté des premiers prix dans des concours internationaux. » Il en est fier. « Le plus important pour moi, c'est quand le groupe que j'ai formé, le Pornic Sax Quatuor, a remporté, en 2006, un grand prix de musique de chambre professionnelle. »

L'originalité de Slava, ce sont ses dons d'instrumentiste. Il domine son saxo avec une virtuosité qui étonne. La succession des notes est si dense qu'on peut se demander à quel moment il reprend son souffle ! Il a aussi le don de compositeur. Sa production est innovante : « Quand je compose, je mélange différents styles. C'est une heureuse combinaison et ma signature. Je navigue entre le jazz, la musique traditionnelle et la musique classique. J'y introduis aussi de l'improvisation. »

Slava a pris la nationalité française en 2004, il est citoyen d'honneur de La Bernerie. C'est aussi un musicien généreux. Dimanche, il offre un concert au profit des Restos du coeur.

Dimanche 24 mai, à 16 h, en l'église de Sainte-Marie-sur-Mer, Slava Kazykin, son épouse Ludmilla Zaitseva, ses élèves et Roger Martin, organiste réputé dans le Pays de Retz, donneront un concert d'une heure au profit des Restos du Coeur. Au programme : clarinette, saxophone, piano et orgue. Le Pornic Sax Quatuor jouera Bach, Haendel, Albimoni, Brahms, Verdi... Entrée gratuite, quête en fin de concert.


 Journal Ouest-France du mercredi 20 mai 2009

Les Restos du Coeur ont besoin de ces gestes de solidarité

Jean Vigouroux, Slava Kazykin et les élèves

Clément, Adrien, Damien et Aurélie, les élèves de Slava Kazykin (dans le fond à droite), et Jean Vigouroux, responsable des Restos du Coeur de Pornic.


 Les Restos du Coeur ont repris leur distribution le 17 avril dernier. La distribution qui se fait le vendredi matin, de 10 h 30 à 11 h 30, dans les locaux de l'ancien hôpital de Pornic, se poursuivra jusqu'à la mi-novembre. Actuellement, 37 familles bénéficient de cette distribution alimentaire, « ce qui représente environ 400 repas par vendredi », remarque Jean Vigouroux, responsable des Restos du Coeur de Pornic, qui ne cache pas son inquiétude pour l'avenir.

« On espère pouvoir faire une distribution hebdomadaire mais ça sera en fonction des stocks. » Tous les gestes sont donc les bienvenus... à l'image du concert de Slava Kazykin, dimanche prochain. Un concert donné de la même façon à Bourgneuf, il y a quelques mois, a permis de récolter 200 €, reversés intégralement au Restos du Coeur.


 jeudi 05 mars 2009

 

Slava Kazykin le 29 mars au

 

Carré d'argent - Pontchâteau

Le duo Slava Kazykin (à la clarinette) et Ludmila Zaitseva (au piano).

Professeur titulaire de clarinette et saxophone de l'école de musique, Slava Kazykin présente actuellement son nouveau CD, Quasi una fantasia, consacré à la musique virtuose du XIX e siècle, qu'il a enregistré en compagnie de son épouse pianiste Ludmila Zaitseva en 2008. Ce programme a déjà été applaudi plusieurs dizaines de fois dans les grandes salles et prestigieux théâtres de France et d'Ukraine. Slava Kazykin présentera son travail le dimanche 29 mars à 16 h au Carré d'argent (entrée gratuite) devant les élèves de l'école de musique, leurs familles et tous les mélomanes amoureux de la clarinette et de la musique romantique. Le CD Quasi una fantasia est composé d'oeuvres virtuoses pour clarinette et piano (originaux et adaptations).


mercredi 04 février 2009

Duo piano et clarinette pour un concert brillantissime - Trélazé

Ludmila Zaitseva et Slava Kazykin, les deux virtuoses ukrainiens, en concert dimanche au théâtre de l'Avant-Scène

  Dimanche, ils étaient les invités du théâtre bonbonnière de l'Avant-Scène. Slava Kazykin, à la clarinette puis au saxo, et sa compagne, la pianiste virtuose Ludmila Zaitseva. On a l'impression que ces deux-là vous jettent un sort dont vous ne ressortez pas indemne.

Une clarinette enchantée et un piano envoûtant pour une excursion d'une heure trente dans la musique du XIX e siècle. Virtuose et chaleureux, étincelant et l'émotion à fleur de poils, la technique de ce duo n'est jamais gratuite, elle est là pour servir cette musique des Rossini, Bassi, Sarasate, Paganini ou Rimsky-Korsakov. Époustouflant ! Par instants, il existe une symbiose totale entre piano et clarinette, ou entre piano et saxo, puis le piano devient orchestre sous les mains de Madame Zaitseva pour servir son complice soliste, dont on pourrait penser qu'il a dix doigts à chaque main.

Ces deux compères-là pourraient vous tirer les larmes des yeux tellement l'interprétation de la musique qu'ils jouent est à fleur de peau. Et puis, juste pour respirer un peu entre les différentes oeuvres, Slava Kazykin vous sert quelque explication sur le morceau qui va suivre pour en permettre une meilleure dégustation. La salle était comble, et ce duo-là a véritablement créé une relation humaine plutôt rare avec le public qui a ovationné Ludmila et Slava, à la présence scénique indiscutable, à l'aune du concert éblouissant qu'ils ont donné.

 

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13